J'ai cousu 2 pantalons, une jupe culotte-pantalon, une robe, un bomber (teddy) ? deux hauts, un short et... un maillot de bain que j'ai porté.

 

Pour commencer, un pantalon rose cousu début juin, un chino du magazine  "Coutures actuelles", le numéro 8 de l'édition septembre 2016, pantalon Essentiel. Je suis partie de la taille 40 pour un 38 du commerce, et j'ai ajusté sur moi. Il me semble que j'ai remonté la fourche de 2 ou 3 cm, et j'ai réduit la largeur des jambes pour qu'elles soient plus conformes à la photo. C'était ma première expérience avec ce magazine, tout est très bien expliqué, même s'il n'y a aucun schéma. Ma plus grande difficulté : les poches passepoilées, parce que je n'ai pas bien placé l'entoilage de la fente, et des fils du tissu ont lâché. J'ai consolidé avec de la colle à tissus...

 

chino 0

Tissu  Sacrés coupons "les gentlemen du tissu", top Victor de République du chiffon

 

A part ce defaut, le résultat est assez conforme à mes attentes.

Ensuite, seconde couture avec un tissu du même fournisseur, le bomber d'été.

 

otsu et bomber

 Blouson Burda, pantalon Otsu, parecut pattern

Je cherchais depuis l'été dernier un tissu pour ce projet, et je suis tombée pile sur cet imprimé qui correspondait exactement à mes souhaits. Le patron :  simple et efficace, Burda couture facile. J'ai choisi une longueur intermédiaire entre la veste et le blouson, et j'ai réduit de moitié la hauteur du col ainsi que celle du bord côte inférieur et des manches pour alléger l'ensemble. J'ai également remplacé la fermeture éclair par une bande de boutonnage simple en ajoutant 4 cm à chaque milieu devant et des pressions.

 

bomber

Patron 4A Burda couture facile Automne/hiver 2015/16

Et j'ai particulièrement soigné le raccord du devant... Au passage, j'ai acheté une pince KAM, je l'utilise beaucoup. 

 Ensuite, pour le projet capsule, j'ai cousu un maillot de bain dans un jersey polyester déniché aux "Coupons de Saint-Pierre", parfait pour cet usage. Je n'ai pas de photos de la chose portée, mais j'ai vraiment nagé avec. Le seul inconvénient de cette forme est qu'il retient un peu d'eau dans les empiècements du devant. A part cet inconvénient, je trouve ce modèle particulièrement bien coupé, le patron est bien expliqué. J'ai modifié le dos de la partie slip je l'ai élargi, car trop échancré pour moi.  Cela a demandé quelques retouches par tâtonnement, mais pour le reste, montage des élastiques etc., ça s'est bien passé, alors que j'appréhendais un peu ces étapes.

 

jamanota

 

Tissu "les coupons de St Pierre", patron Jamanota Opian

 

 

 Le vêtement que j'ai dû porter le plus cet été, c'est ma jupe-culotte pantalon, encore un patron Burda, en Liberty Sand Rey noir, marine et gris offert par mes filles au retour de Londres. J'adore le tissu, et le confort de ce vêtement. Tous mes hauts unis vont avec, de même que ma Bernadette.

jupe culotte

J'ai allongé la version la plus longue de 10 cm, car je trouve que cela est une meilleure longueur pour moi.

C'est le même patron qu'un de mes shorts de l'année dernière, en 38 rien à changer, il me convient parfaitement. J'envisage une version d'automne en lainage gris.

 Couture d'été également, mon top trop top loose à manches longues. On ne présente plus ce patron, c'est sans doute celui que j'ai le plus utilisé, et j'ai encore quelques projets...

Place à la couture qui m'a le plus déçue depuis très longtemps, ma robe Elba. Je n'ai pas fait de toile, d'accord, mais pour une robe pas trop ajustée, il me semblait raisonnable de prendre la taille correspondant au tour de poitrine, étant donné que c'est le haut qui paraissait le plus près du corps sur le schéma. J'ai pris la taille exacte au cm près. J'ai coupé ma robe dans une jolie double gaze de chez Anna Ka Bazaar.

elba

 

Une fois toutes les pièces assemblées, poches cousues dans la double gaze, (donc tout découdre risquait d'endommager le tissu), tout baillait, soutien-gorge largement dévoilé etc. Pour essayer de la rendre portable, j'ai réduit la largeur sous les bras de 5 cm, en réduisant jusqu'aux poches. Du coup, le dos se place parfaitement, et il faut dire que son design a été particulièrement soigné.

IMG_20170727_132429

 

J'aurais aussi aimé réduire la hauteur des épaules, mais le devant étant déjà un peu court, je n'avais plus de marge en hauteur. Bref, gros ratage, tissu irrécupérable, intransformable étant donné la largeur des différentes pièces. Je vais peut-être arrondir le bas, car le devant remonte beaucoup, et ça n'est vraiment pas beau. J'ai découvert que je n'étais pas la seule à avoir été déçue, j'ai un autre patron de la même marque, il semblerait qu'il ne présente pas de problème. Mais du coup, je ne me suis pas précipitée pour le tester.

 

J'ai eu plus de satisfactions avec mes deux patrons Zéphir et Alizé. Commençons par Alizé :

 

Zéphir

 

 Une jolie gaze beige de chez Toustissus à Châlette sur Loing, un modèle simple, pour lequel j'ai choisi la version avec les deux volants, encolure et dos, de jolies finitions, et voilà un top facile à mettre que j'aime beaucoup.

 

Zéphir et jupe culotte dos

patron alizé

 

 Même chose pour Zéphir, cette fois j'ai fait une toile dans une sorte de crêpe noir de chez Stoptissus, j'ai coupé les manches au coude, modèle parfait. J'ai taillé les deux en 38. Je referai une version manches longues dans de la gaze marine qui attend son heure.

Alizé

alizé dos

tissu stoptissus, patron Zéphir

 

Pour mon projet capsule d'août, j'ai cousu un short Embrun. Je l'avais repéré sur le compte instagram de Ateliersvila, et j'avais aussitôt acheté le patron pour en faire une version short. J'ai choisi le 38, il est trèèèèèèèèès ajusté. Mais j'ai adoré coudre ce patron, j'aime bien son style, son faux pont, et ses jolies découpes.

 

Enfin, ma dernière couture faite en été, déjà portée, mais plutôt automnale, mon pantalon Otsu que j'adore, la coupe est superbe, le patron parfait à condition de bien choisir la taille, pour moi  XS pour un 38 du commerce, mais le tableau de tailles est très bien fait si on le regarde... Le tissu ne se laisse pas bien prendre en photo pour vous montrer les subtilités de la coupe, peut-être que cela sera plus visible sur le prochain. Ce modèle vient de la collection Sakura, j'aimerais avoir des journées plus longues pour coudre le manteau Sapporo, le kimono Kochi , la robe top Kobe, le sweat Kyoto, bref, je suis fan !  Pour mon premier pantalon de cette marque, le Guise, j'avais coupé du M, j'ai recoupé beaucoup de tissu...

 

otsu

pantalon Otsu, top inari

 

 

otsu dos

 

J'en ai un second sous le pied de biche...

 

La garde robe d'automne est déjà bien entamée. Si cette petite revue vous a plu n'hésitez pas à le dire...